Voici un résumé de la conférence organisée par Scoop.it sur les stratégies de contenus web. Les intervenants de qualité nous ont livré leurs conseils et astuces pour réussir sa stratégie de content marketing.

Estimant que le content marketing est l’une des clés du neo marketing, je souhaite vous offrir un résumé des 2h de cette conférence. Ce résumé ne vaut pas une présence à cette conférence mais il vous donnera quelques clés d’une bonne stratégie de contenu. (Cliquez sur chaque photo pour l’aggrandir).

Les 7 intervenants de cet événement, arrivé en trending topic sur Twitter le 8 juillet :

Intervenants #scmw2015

 

1. Jérémie Abric – L’importance du contenu sur le web

Jérémie Abric a commencé la conférence en posant le contexte actuel. Nous vivons dans un monde dans lequel les publicités offline et online ne se sont plus vues des prospects et où les emailings s’ouvrent de moins en moins : « We live in a distracted present » comme le dit si bien Douglas Rushkoff.

Le contenu web devient ainsi un moyen (et pas un objectif) d’acquérir indirectement de nouveaux leads, en captant leur attention autour de votre marque.

Ses conseils : 

  • Donnez envie de découvrir une personnalité, pas une marque
  • Humanisez votre relation avec vos prospects (par exemple en publiant des photos de l’équipe qui travaille derrière votre marque)
  • Démontrez l’utilité de votre marque : qu’apporte-t-elle à la société ? (il cite : « 80% des consommateurs estiment que les marques ont un rôle à jouer dans la société »)
  • Réinventez le lien avec votre public (en prônant les outils utilisés par vos prospects comme les applis de messagerie instantanées…)

 

2. Karine Lazimi – La dure transformation digitale d’Allianz

Karine nous a livré un témoignage touchant sur la transformation digitale d’Allianz qu’elle a mené de front seule pendant 3 ans, jusqu’à ce que la direction prenne conscience de l’intérêt du digital pour la marque.

Cette slide montre bien le temps pris par Karine pour convaincre et mettre en place une stratégie digitale au sein de Allianz. transfodigitaleallianz

Ses sujets prioritaires : la e-réputation et la relation client digitale.

E-réputation = ce que les gens disent de votre marque sur le web + ce que vous dites de votre marque.

Pour mettre en place la relation client digitale d’Allianz, elle a créé les comptes Twitter et Facebook de l’entreprise et organisé des formations internes afin de familiariser ses collaborateurs à ces nouveaux usages.

Ses conseils :

  • Ne jamais abandonner
  • Munissez-vous de preuves tangibles pour convaincre
  • Dotez-vous d’outils performants pour la mise en place d’une stratégie digitale

 

3. Carole Zibi – Le contenu et la neuroscience

« Le contenu génère d’abord des émotions puis de la réflexion. »

Carole Zibi confirme ce que Jérémie Abric dit : les marques doivent s’humaniser et procurer des émotions à leur audience.
5 new rules of contentCette slide résume très bien les conseils qu’elle nous donne.

Mettez en avant vos ambassadeurs (clients, employés, partenaires) et surtout n’oubliez pas les nouveaux, vos followers !

Le contenu chez LinkedIn a été mis en place via Pulse et son appli mais aussi par le rachat de SlideShare il y a quelques années. Chaque membre de LinkedIn peut publier un article de qualité sur Pulse avec une ligne éditoriale pro (« sur Pulse, vous ne trouverez jamais un article sur les 10 plus belles robes de Beyoncé ! »).
Pour nous aider, elle nous donne l’exemple de la page de L’Oréal, pleine de contenu de qualité et de followers.

Ses conseils :

  • « The 5 new Content rules » (cf. photo au-dessus)
  • Ne sous estimez pas le pouvoir du digital
  • Informez-vous continuellement et prenez en compte les insights (un de mes tips : Think with Google)
  • Pour mieux promouvoir votre marque, votre CEO doit avoir sa page LinkedIn et la mettre à jour régulièrement (regardez celle de Richard Branson et ses 8 millions de followers)

 

4. Caroline Baron – L’importance des influenceurs

Caroline a montré que le marketing est passé des 4P traditionnels aux 4E (Experience, Everyplace, Exchange, Evangelism). Il y a même les 5S, comme proposé dans cet article.

Et dans ce cadre, les influenceurs ont une place prépondérante. Mais qui sont ces influenceurs dont tout le monde parle ?

On distingue trois catégories :

  • Les célébrités, qui s’expriment personnellement sur leurs réseaux sociaux (exemple : Beyoncé et la Apple Gold Watch)
  • Les leaders d’opinions et experts
  • Les leaders de communautés et consomm’acteurs

Mais comment faire appel à eux ? Commencez par mettre en place une stratégie de conquêtes de ces influenceurs (quel canal, quel format…), puis définissez la stratégie de fidélisation et enfin les KPI’s à mesurer pour optimiser votre stratégie.

Son conseil : restez à l’écoute de ces influenceurs et répondez à leurs attentes (vous n’êtes pas les seuls à les solliciter !)

 

5. Marc Rougier – Le « lean content marketing »

« Sans stratégie de contenu, pas de présence sur le web. Content is king ! »

Selon une étude Smart Insights, le content marketing arrive en première place dans les stratégies marketing digital de problématiques des marketers2015. Mais, les entreprises sont confrontées aux mêmes problématiques lorsqu’elles veulent l’utiliser.

 

 

 

lean content check list

 

Marc nous a livré ses conseils qui se résument dans « The lean content marketer check list » (sur la photo).

 

 

En quelques mots :

  • Gérez votre temps avec un planning rédactionnel
  • N’hésitez pas à recycler vos contenus, cet article est un exemple même de recyclage !
  • N’oubliez pas que vos employés peuvent être vos rédacteurs, ils auront plus d’impacts sur le web car ce sont vos premiers ambassadeurs !
  • Automatisez votre production de contenu (par exemple avec l’outil Scoop.it Content Director)
  • Pensez à externaliser la rédaction de contenu à des professionnels si vous estimez que c’est nécessaire

 

6. David Bessis – L’importance du big data dans votre stratégie de contenu

Comment utiliser le big data dans le content marketing ? Réponse simple : par le prédictif.

David Bessis affirme que l’humain ne peut pas cibler ses prospects de manière granulaire, seul un algorithme le peut, c’est-à-dire celui de Tinyclues…

Pour valoriser les données que nous avons tous (adresses emails, noms, prénoms…) et adresser un message ou une publicité à la bonne personne au bon moment, il recommande l’utilisation des look-alikes.

Les look-alikes permettent de trouver les clients/prospects correspondant à tous les critères que nous souhaitons (socio-démographiques, historiques de recherches sur le web, historique d’ouverture des emails, etc.).

Son conseil : utilisez Tinyclues pour mieux cibler, évidemment.

 

7. Frédéric Cavazza – Rédigez du contenu de qualité !

Pour terminer cette conférence, Frédéric tire la sonnette d’alarme à propos des contenus « débilisants » du web actuels prenant la forme de diaporamas ou de listes (le top 10 des pires robes de Beyoncé). Et il a raison ! Nous voyons apparaître de plus en plus d’ « articles » de ce type n’élevant pas le niveau de l’intelligence collective.

Sa lueur d’espoir provient des marques pouvant relever de manière concrète le niveau qualitatif des contenus web !

Mais gare au « tl;dr » (too long, didn’t read), n’ennuyez pas votre audience avec des articles trop longs ! (Désolée pour celui-ci mais il faut bien vous résumer les 2h de conférence !).

 

J’espère que cet article vous a apporté des guidelines pour mettre en place votre stratégie de contenu et acquérir plein de leads !

Retrouvez les vidéos de chaque interventions sur Youtube, les photos de l’événement sur Facebook et tous les tweets de la soirée avec le hashtag #SCMW2015.

 

Pour en savoir plus sur le content marketing :

 

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *